1h30 à consacrer au trajet maison-établissement ?

Habiter proche de son établissement, une nécessité ? Alors ... oui et non !


Vous me direz, tout dépend d'où est votre établissement, et d'où vous habitez à l'origine. Dans mon cas, c'est loin. Je suis à près d'une heure trente de trajet de mon école, en transports. Entre bus, métro, et RER, ce n'est pas toujours facile.

1h30 ... 1h30, qu'est-ce que c'est ? ça correspond à deux épisodes de Murder, à près de quatre épisodes de The Good Place ! 1h30, c'est plus ou moins un match de foot, mais c'est aussi plausiblement une heure de sommeil en moins que d'autres étudiants. Permettez-moi le calcul, c'est trois heures par jour dans les transports, à raison de cinq jours de cours par semaine, c'est quinze heures de perdues dans les transports, chaque semaine. C'est une montagne faramineuse d'heures perdues, que vous pourriez utiliser de bonnes centaines de manières différentes (dormir, faire du sport, construire un projet, faire de la musique, lire, avancer dans vos cours, et j'en passe).


Tout cela me mène à la conclusion qu'habiter à plus d'une heure de son école devient assez compliqué. Entre une demie heure et une heure, cela reste raisonnable voire "normal" pour une grande ville comme Paris. Cependant, au-delà, cela reste périlleux.

Alors, mes petits conseils pour celles et ceux qui à qui ces longues 90 minutes font peur ; à défaut d'avoir la qualité de s'endormir sans louper son arrêt (vous noterez le petit jeu de mot défaut/qualité) ... armez-vous de vos écouteurs, chargez votre téléphone à bloc, munissez vous d'un bon bouquin, et ayez quelques cours sous la main, vous aurez l'impression d'être efficace et intelligent d'utiliser ces précieuses minutes à bon escient (et c'est le cas !).


PS : à 1h30 de trajet, ne loupez pas votre bus, car 1h30 devient rapidement 1h45 ! (petite information ayant pour unique but de vous rappeler les 1h30)


Bien à vous, et bonne route !

Titre ici