Vendredi 9 juillet 2021

Pour les fans de grosses voitures, voici le bac pro automobile et engins !


Passionné de bolides en tout genre et de réparation ? Alors la filière « Automobile, engins » peut-être te correspond… en route !


  • Si tu t’orientes vers le BAC PRO Maintenance des matériels, trois options différentes s’offrent à toi. Avant de découvrir leur spécificités, je te propose d’en apprendre plus sur la généralité de ce parcours. Dans tous les cas, ce parcours te conduira vers des activités de conseil d’achat, d’entretien et d’utilisation, de diagnostic à l’aide d’outils technologiques, d’adaptation et de réparations sur des machines de manière collective. Tu réaliseras également des opérations de maintenance périodiques comme correctives du matériel. Tu y apprendras par exemple à identifier la nature d’une panne : électrique, hydraulique, mécanique, pneumatique ou thermodynamique. Il te faudra être organisé avec tes différents rendez-vous et juste dans l’estimation des coûts de tes interventions. Attends toi aussi à une conduite du changemnet très rapide liée aux technologies électronqiues et informatiques. En tant que technicien, tu travailleras principalement chez des concessionnaires, des constructeurs, des distributeurs ou en entreprise de vente, de maintenance des matériels et de services techniques municipaux.
  • Si tu choisis l’option A matériels agricoles, tu te frotteras pr exemple à des moissonneuses, planteuses, semoirs, tracteurs ainsi qu’à des matériels de d’étables, d’irrigation ou de labour. En somme, de gros éléments. Tu te diriges ainsi vers les métiers de conducteur de machines agricoles et de mécanicien-réparateur en matériel agricole. Si tu ne les connais pas du bien, les caractéristiques du milieu agricole seront au cœur de ta formation.
  • Si tu choisis l’option B matériels de travaux publics et de manutention, tu t’occuperas plutôt de machines utilisées sur les chantiers de manutention et dans les milieux du bâtiment. Soit par exemple, des bulldozers, des chariots élévateurs ou des grues. En attendant de prendre de la hauteur, tu y apprendras aussi tout ce qui te sera utile concernant les caractéristiques des sols, les équipements de commande et leurs automatismes, des nombreuses technqiues de réglage et de maintenance,  et tu seras capable d’identifier des causes de disfonctionnement.En tant que commercial, que conducteur d’engins de travaux publics, que magasinier ou que technicien de maintenance, tu travailleras principalemnet en entreprises concessionnaires de vente, de maintenance et de production de matériel.
  • Avec l’option C matériels d'espaces verts, tu pourras travailler dans des milieux ruraux comme urbains sur des matériaux de parcs et jardins, à savoir des épandeurs d’engrais, des motoculteurs, tondeuses et tracteurs. Tu y apprendras les fonctions, technqieus d’assemblage, de manutention et les limites d’emploi de ces différents matériaux et énergies. Mais aussi, tout ce qui est relatif à la climatisation, à la direction, à l’éclairage, au moteur et à la signalisation qui te sera utile. En tnat que conseiller-clientèle ou que mécanicien-réparateur en matériel agricole, tu pourras ainsi travailler auprès d’artisans ruraux, de concessionnaires, constructeurs, distributeurs ou en entreprise de vente et de maintenance de matériels.




  • Si tu optes pour le BAC PRO Maintenance des véhicules, ce sont trois autres possibilités qui s’offrent à toi. Sache qu’avec ces parcours, tu pourras travailler dans tous les secteurs de la maintenance de véhicules, notamment au sein d’entreprises de construction, de flotte de véhicules ou de transport. Ton activité sera quoi qu’il en soit très polyvalente : seul ou en équipe, tu effecturas les maintenances préventive et corrective, de la réception à la restitution du véhicule ! Tu apprendras donc à faire des diagnostics pertinents
  • Si tu choisis l’option A voitures particulières, il te faudra être scrupuleux des procédures établies afin de traiter les pièces et sous-ensembles défectueux et de proposer les réglages et réparations adaptées. Il te faudra être capable de déterminer les interventions obligatoires des complémentaires et d’en estimer les coûts. Tu y apprendras différents éléments liés à la motorisation, à la production et à l’utilisation de l’énergie, à la transmission, aux liaisons au sol. En tant que prestataire de service dans le contrôle technique ou électrique automobile, que garagiste ou que responsable d’atelier en SAV, tu pourras travailler dans les services de maintenance de divers entreprises de transport, de dépnnage et de traitement des véhicules.
  • L’option B véhicules de transport routier te forme, aux mêmes opérations que celles vues ci-dessus mais, sur des poids lourds. Les mises à jour des indicateurs de maintenance pourront varier. Tu y apprendras les spécificités de ces véhicules concernant leur alimentation en carburant et en air, leurs boîtes de vitesse, leurs systèmes antipollution, de direction, de freinage, pneumatiques, de suspension et de production énergétique. Tu travailleras surtout comme garagiste, électronicien ou contrôleur technique automobile, responsable de SAV ou technicien-mécanicien dans le même type d’entreprises que vues ci-dessus.
  • Et si tu choisis option C motocycles, tu réaliseras plus d’opérations de maintenance correctives que préventives. Tu travailleras principalement comme garagiste, en service après-vente ou chez un constructeur automobile selon ton souhait. Tu devras être à la fois capable de diagnostiquer et de confirmer des anomalies sur les véhicules de tes clients. L’intérêt pour les véhicules motorisés et la relation client lors de la réception-restitution seront primordiales pour cette option.


Tu l’imagines, voilà une filière déjantée où tu croiseras des engins et véhicules de toutes tailles et de tous types. Ne passe pas à côté de ce vent de liberté qui souffle sur tes années lycées !


Titre ici