Est-ce qu’on vit dans un monde où les blancs et les personnes de couleur ont les mêmes opportunités professionnelles ? 

SPOIL : la réponse est non. Et on va se pencher un peu sur le sujet.



Les discriminations liées à la race au travail


Ce n’est un secret pour personne, le racisme est encore tout à fait présent dans un tas de milieux et de sociétés. Pour ce qui est de la France, on a cette chère Marine qui l’incarne, et un paquet de gens qui sont malheureusement plutôt d’accord avec ces propos.

Il y a du racisme partout, dirigé vers différentes communauté en fonction des pays et de l’histoire de celui-ci. En fait, chacun se pointe du doigt, mais pourquoi ? Certains stupidement pour une différence physique, mais beaucoup pour des faits historiques, le passé antérieur d’une population ou d’une autre. C’est donc les querelles du passé qui ressortent aujourd’hui. Sans oublier que l’Homme trouve par instinct bizarre ce qui est différent de lui. C’est quand même une manière de réfléchir assez primitive, mais malheureusement encore présente. Heureusement que la plupart ont évolué, mais il n’empêche que le racisme demeure trop présent dans le monde du travail. 



On se pose donc la question aujourd’hui : dans les faits, est-ce qu’une personne de couleur a vraiment les mêmes opportunités qu’une personne blanche ? 



Le débat de la photo sur le CV montre bien qu’il y a un problème. Quand on en est à conseiller aux jeunes de ne pas mettre de photo pour ne pas être discriminé, c’est que les mentalités n’ont peut-être pas évolué autant qu’on le croit. 


Et la réalité est, en effet, carrément triste puisque 65 % des Français estiment que les discriminations raciales au travail ont même augmenté ces dernières années.


Le fait est que c’est rare de voir un grand PDG ou même un DRH de couleur. Il y a encore une certaine suprématie du blanc dans les postes à responsabilités, même si encore une fois, il y a eu du progrès.


Et là, on parle seulement des discriminations à l’embauche, sans même parler des actes de racismes dans un cadre professionnel que subissent les personnes de couleur.   


Il paraît d’ailleurs que dans la majorité des cas, le problème n’est pas tellement la couleur de peau, mais la religion ou encore le nom de famille. 


Deux raisons parfaitement absurdes pour ne pas embaucher quelqu’un, on est d’accord.  


Donc oui, les personnes de couleurs, d’autres religions, avec un nom de famille connoté d'origine, ont moins de chances professionnellement d’être embauché ou même d’évoluer dans l’entreprise qui les recrute. C’est pour ça que beaucoup ne mettent pas de photos sur le CV, mettent un diminutif de leur nom de famille, ou alors tentent de se différencier par encore davantage de travail acharné. Pour être embauché, ou pour rester dans l’entreprise, certaines personnes racisées sont obligés de faire le double d’efforts pour prouver qu’il a sa place. 


N’hésite pas à nous donner ton avis, sur tout ça ou à nous faire des retours d’expérience. C’est en brisant le tabou sur des sujets comme celui-ci et en ouvrant le débat sur les solutions possibles qu’on va avancer. 


Et parce que les inégalités sont aussi très présentes vis-à-vis des femmes, on t’invite à lire notre article sur le sexisme à l’école.


Titre ici