Quelle a été ton parcours scolaire et quelles sont tes études actuelles ? Peux-tu en donner une définition (fac, prepa, école) ?

J’ai eu mon bac S en 2018, puis j’ai été acceptée en CPGE BCPST (Biologie/Chimie/Physique/Science de la Terre), où je suis actuellement en 1ère année. Cette formation vise à préparer aux concours AgroVeto et G2E (Géologie).

La fac est un lieu où on doit être autonome, avec de gros effectifs et beaucoup de travails personnels. Alors que la prépa est un lieu où il faut travailler vraiment dur, l'ambiance est plus restreinte en générale. 


Pourquoi as-tu choisi ces études ? (As-tu été influencé ?)

J’ai choisi ces études afin d’avoir une chance d’intégrer une école vétérinaire. J’ai cette idée depuis le CM1.


Qu’envisages-tu après ces études ?

Après mes études, j’aimerais faire un tour de France et du monde. J’aimerais également reprendre des activités que j’ai délaissées dans le cadre de mes études telles que la musique, le chinois, et en essayer de nouvelles.


Est-ce que tu penses avoir choisi le bon chemin ? Avec le recul est ce que tu aurais fait d’autres choix d’orientation ?

Je pense que je n’avais pas le choix pour devenir vétérinaire, c’était le seul chemin pour moi. Mais, en vérité, je me sens aujourd’hui plus intéressée par la psychologie.


A quoi ressemble une journée type de ta vie d’étudiant ? Est-ce que ça t’épanouit ?

Mes journées sont longues. Elles regroupent entre 6 et 7 heures de cours, sans compter les colles certains soirs et le travail après être rentrée, ce qui rajoute encore 5h de travail minimum. Les DS sont le samedi matin, ce qui rallonge également les semaines. Pour l’instant, je ne me sens pas plus épanouie, mais cela semble normal : cela ne fait qu’un mois que je suis en prépa. 


As-tu une passion ? Pourquoi ne pas choisir un métier en lien ?

Je n’ai pas de passion à proprement parler, même si j’aime beaucoup la musique, penser et analyser. Être vétérinaire est un rêve d’enfant, et je pense pouvoir allier mes passions et mon désir de faire de la psychologie avec ce métier. 


Qu’est-ce que c’est pour toi une vie réussie ?

Une vie réussie est selon moi, c’est une vie que l’on quitte avec le minimum de regrets. Pour ma part, ce serait une vie où j’aurais pu découvrir de nouvelles cultures et philosophies de vie en voyageant, de nouvelles responsabilités en fondant une famille, et de nouveaux savoirs en ayant un métier épanouissant et peu redondant.


Qu’est-ce que tu conseillerais aux jeunes qui sont perdus sur leur choix d’orientation ?

D’abord, si vraiment vous n’avez pas d’idées, faites une liste de ce que vous ne voulez pas faire. Ensuite, essayez de voir quel « grand type » de métier vous attire et pourquoi, par exemple un métier manuel car vous aimez pratiquer, etc.

Pour des conseils plus abstraits, je dirais qu’il ne faut pas se décourager, si dans les métiers « classiques » qu’on vous propose, rien ne vous va, cherchez ailleurs, il y a tellement de métiers inconnus.

Et puis, si vous trouvez une voie qui pourrait vous plaire et que vous vous lancez dedans, allez-y à fond, et voyez au bout d’un certain temps si cette filière vous convient vraiment, ou non. 

Enfin, ne tenez pas compte des avis peu constructifs des autres. S’ils ne sont là que pour vous dire que ce que vous faites n’est pas assez bien, trop compliqué, peu lucratif… C’est votre vie, pas la leur ! À vous de voir ce qui vous plaît et ce qui vous semble être à votre portée.

Je suis consciente que mes propos ne sont les avis que d’une jeune fille à peine majeure, mais vraiment, l’important c’est de se projeter et de ne pas laisser les avis négatifs nous restreindre.


Titre ici