Aaah, les études de commerce ! Combien de personnes, perdues à la fin du bac se dirigent vers ces fameuses études de commerce ?

Mais, que fait-on vraiment en études de commerce ? Sache avant tout que le commerce est un domaine extrêmement large dans lequel tu as des formations très diverses amenant à des métiers très différents. Avec des parcours qui n'ont rien à voir, on se retrouve parfois au même poste, alors pas de panique,  il n’y a pas UN choix d’études de commerce mieux que l’autre. Il faut juste trouver celui qui te correspond si c’est vraiment dans cette discipline que tu veux étudier. Je te laisse jeter un coup d’œil en espérant que tu comprendras mieux ce que l’on entend par « étudiant en commerce ».

 

Avant tout, qu’est-ce « étudier dans le commerce » ?

Cette question est essentielle. Lorsqu’on sort d’un bac général, on n’a pas reçu de notions  commerciales et  ce domaine peut parfois s’avérer flou pour un grand nombre de lycéens. Le commerce regroupe toutes les activités reliées à la vente de marchandises : gestion, marketing, communication, management etc.


Au-delà du nombre de spécialisations existantes, le niveau d’études est très variable selon les formations et les envies des étudiants. Un certain nombre d’étudiants dans le commerce rentre sur le marché de l’emploi après avoir obtenu un bac+2 ou un bac+3. Mais il y a aussi un grand nombre d’étudiants qui peuvent continuer jusqu’à un bac+5 voire plus.


 

Quelles sont les formations possibles ? Et pour qui ?

Ce domaine est si large qu’il y a un tas (mais vraiment un tas) de formations et ce pour tous les profils, et ça, c’est plutôt génial. C’est d’ailleurs l’un des rares domaines où on retrouve autant de possibilités d’études qui soient aussi diversifiées et variées. N’hésite pas à aller sur la page dédiée à chaque formation pour retrouver toutes les possibilités disponibles et savoir si ce type d’études peut te convenir.

 

·       Les BTS (BAC+2) : souvent valorisés par les étudiants ayant déjà étudié des aspects commerciaux (coucou les bac pros) au lycée mais pas que !


·       Le DUT commercial (BAC+2) appelé le DUT Technique de commercialisation : formation proposée dans les IUT, plutôt accessible, et carrément concret ! 

 

·      Il y a toujours la possibilité d’aller à l’université (BAC+3) : il existe des licences de commerce, qui soient professionnalisantes ou non. Mais aussi tout un tas d’autres licences plus spécialisées sur des domaines précis, tout dépend de ce que tu veux étudier finalement, comme on te l’a expliqué, “commerce” c’est un terme assez vague, si tu as une idée plus précise, la fac te tend les bras !

 

·       La bonne et fameuse école de commerce, possible directement après le bac ou après un bac+2 ou bac+3 (prépa, licence, DUT). Elle a l’inconvénient d’être payante (entre 5K et 10K par an en général) mais au moins, tu étudies un peu de tout et tu as le temps de te spécialiser après ! Les plus connues sont plus difficilement accessibles autrement que par la prépa, mais certains les rejoignent après un DUT ou autre, rien ne t’empêche de tenter le coup. On ne peut nier que le nom sur le diplôme compte encore beaucoup en France, à toi de voir si ça a autant d’importance pour toi ! 

 

 

 

 

 



Titre ici