Quel est ton parcours scolaire ? 

Après un parcours scolaire classique au collège, j’ai fait un Bac Pro Accompagnement et Service à la personne. 

Je n’ai pas poursuivi mes études après ça. Je me suis inscrit dans en intérim après le Bac et maintenant je suis manutentionnaire à La Poste. 

Pour moi les Bacs Pro ne sont pas compliqués, ce sont des Bacs qui aboutissent directement au monde du travail, le concret arrive vite. 

Moi j’ai choisi ce Bac Pro pour devenir infirmier à l’origine. Quand j’étais au collège, on m’a demandé ce que je voulais faire, c’est ce que j’ai répondu et on m’a dirigé dans cette direction, qui devait être la plus rapide et la meilleure, c’était un nouveau Bac dans le domaine. Donc j’ai pris en considération ces conseils, et j’ai fini par y aller. 

Mais finalement, en faisant ces études je me suis aperçu que je ne me voyais pas évoluer dans ce milieu toute ma vie. 


Est-ce tu regrettes d’avoir choisi ce chemin ? 

Non, je pense quand même que j’ai choisi le bon chemin, car cela m’a permis de savoir ce que je veux faire dorénavant. Et dans le métier auquel j’aspire, il n’y a pas besoin d’être diplômé. 


Et que veux-tu faire ? 

Conducteur de train pour la SNCF. Il n’y a que des concours à passer, assez complexes, mais je tenterai ma chance quand j’aurai l’âge requis (21ans). 


Est-ce que t’as une passion ? 

Oui, le football. 


Pourquoi ne pas avoir chercher un travail en lien avec ? 

Parce que j’ai raté ma chance. J’avais le talent, mais mes parents n’ont pas suivi derrière et n’ont pas voulu payer la licence, je pense que j’aurais été bon sinon. 


Pourquoi ne pas avoir trouver un travail qui demeurait en lien alors ? 

Parce que je n’aimais pas plus que ça tout ce qui avait un rapport avec le football, le milieu en lui-même ne m’attire pas, c’était pratiquer qui m’intéressait. 


Qu’est-ce que c’est pour toi une vie réussie ? 

Quand t’as été au bout de ce que tu voulais faire dans tous les domaines de ta vie. 


Qu’est-ce que tu conseillerais aux jeunes qui sont perdus dans leur choix d’orientation ? 

Vraiment, fixez-vous un objectif, parce que ce n’est pas en restant là à attendre que vous allez vous nourrir. Trouvez quelque chose que vous aimez, n’allez pas dans un domaine où vous allez être malheureux et devoir vous réorienter encore et encore. Et si vous n’aimez pas les études, monter votre entreprise, et allez au bout.


Titre ici