Interview: Chloé Sabatier nous parle de son orientation

Je te propose de répondre à une petite interview...
Quelles sont tes études actuelles ?

Je suis en Lettres, Editions, Medias et Audiovisuels

Pourquoi as-tu choisi ces études ?
Est-ce que tu as été influencée ?

J’ai choisi ces études suite a ma prepa, je n’aimais pas ce que je faisais alors je me suis beaucoup renseigné. Grâce aux partenariats entre ma prepa et la Sorbonne, j’ai pu intégrer la licence directement en L2

Qu’est-ce que tu envisages après ces études ?

J’aimerai bien avoir une école de communication

Est-ce que tu penses avoir choisi le bon chemin ?

Je ne pense pas que ça soit le chemin le plus logique

Est-ce que tu as une passion ? Pourquoi ne pas choisir un métier en lien ?

Je n’ai pas vraiment de passion a proprement parler. Mais j’ai toujours été attiré par le monde du numérique et de la vidéo. Malheureusement il est difficile de se former et de travailler dans ces mondes là aujourd’hui. La communication ou le journalisme me permettraient donc de concilier au mieux ce que j’aime et un travail assuré qui rapporte un peu d’argent

À quoi ressemble une journée type de ta vie d’étudiant ?

Ma vie etudiante est partagée entre les cours, mon travail pour WAY et mes copines!

Est-ce que ça t’épanouit ?

Je suis quelqu’un de très stressée alors j’ai parfois mes moments d’angoisses, mais a part ça, oui je suis assez épanouie dans ce schéma la

Avec le recul est-ce que tu aurais fait d’autres choix d’orientation ?

Je pense que si j’avais été mieux orientée je n’aurais pas choisi le parcours que j’ai emprunté. J’aurais plutôt fait un IUT afin de parvenir a une ecole directement

mmmh mmh ok...
Qu’est-ce que tu conseilles à celles et ceux qui sont perdus sur leur choix d’orientation ?

Le conseil que je pourrais donner est: soyez curieux! Malheureusement le système éducatif dans lequel nous sommes aujourd’hui nous informe pas ou très peu. Il faut aller faire vos petites recherches, et se renseigner sur tout ce qui pourrait potentiellement vous plaire.

Merci Chloé Sabatier

Titre ici