LA TENUE REPUBLICAINE


Il y a quelques mois, la twittosphère (et pas que) s’enflammait lorsque le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer mentionnait la tenue républicaine.

Il a en effet eu le malheur de dire que les jeunes filles devaient s’habiller “de façon républicaine”. 

Ce à quoi beaucoup ont répondu, “mais ça veut dire quoi ‘de façon républicaine’ “ ? , et là, il s’est rendu compte qu’il s’était foutu tout seul dans un sacré bourbier.


Alors qu’est ce que la “tenue républicaine” et pourquoi c’est un problème ?


Bon, pour faire simple, tout est parti des jupes ou des crop tops jugés trop courts que des jeunes filles portent pour aller au collège ou au lycée. Si d’ordinaire, ça se résume à la CPE qui te renvoie chez toi ou te donne une blouse de la honte à porter toute la journée pour couvrir ton corps de gourgandine qui a l’audace de montrer un peu de chair, là, ça a carrément dégénéré. 


A tel point que les lycéens de France ont organisé une manif pour protester contre ces oppressions vestimentaires qu’ils jugent aberrantes. Garçons comme filles se sont donc réunis le 14 septembre pour protester. 



Au fond, finalement, le problème est toujours le même. Un paquet d’hommes se croient qualifiés pour jugés de ce qu’une jeune femme a le droit de porter ou non.


Il y a un respect à avoir pour le lieu dans lequel on étudie et donc ne pas venir en robe de soirée reste quand même conseillé, mais si Timothée est déconcentré par un petit bout de chair, c’est Timothée le problème, pas la jeune fille qu’il regarde.


Et c’est ça le vrai problème dans cette polémique. On ne peut pas demander à une jeune fille de se couvrir pour la raison suivante “ça perturbe les garçons qui sont venus étudier”. Vous vous rendez compte du message que ça envoie aux jeunes filles, et surtout, aux jeunes garçons ? 



Le problème, ce n’est donc pas tant de terme de “ tenue républicaine”, mais plutôt le fait de toujours hypersexualiser des jeunes filles et de les pousser à se comporter en fonction des hommes plutôt que pour elle-même. 



Et vous, pour ou contre la tenue républicaine ?


Titre ici