Les lycéens se mobilisent face au maintien du bac en présentiel.


Les examens du bac 2021 devraient se tenir en présentiel, ce qui inquiète beaucoup les étudiants qui se mobilisent contre cette décision.


C’est vrai que cette année scolaire a encore une fois été perturbée par la crise sanitaire. Les élèves des collèges et lycées sont en demi-jauge depuis déjà plusieurs mois, et récemment, ils ont eu deux semaines de cours en distanciel. Sans même parler des étudiants du supérieur qui , comme tu le sais sûrement, sont en distanciel depuis presque le début de l’année.

Il faut suivre ses cours via son ordi, quand on en a un, ou son portable.

Une situation qui décourage beaucoup les étudiants et lycéens qui ne comprennent pas que le gouvernement n’aménage pas les conditions d’évaluation des différents examens.


D’un côté, les lycéens s’opposent à la décision du gouvernement qui est de maintenir les épreuves du bac en bonne et due forme. Les lycées veulent un report, ou des épreuves aménagées. À cette situation, s’ajoute le fait que les lycéens passent le bac issu de la réforme. Les épreuves ne sont plus celles que tu as pu passer si tu es de la génération 2000 ou avant. Pour t’éclairer un peu, tu peux lire notre article sur la réforme du bac.

Cette année donc, les matières dont les examen présentiel sont celles qui ont des examens terminaux prévus conformément à la réforme, soient le grand oral et la philo.

Sans compter que le grand oral angoisse nettement les lycéens de part de l’épreuve au-delà même de l’année particulière que nous vivons.

Les jeunes essayent donc de faire entendre leurs voix, et organisent notamment des blocus dans différents lycées à travers la France.

Leur objectif est que le grand oral du bac 2021 soit annulé, ou différé, aménagé.

Certains veulent aussi annuler le bac blanc, et brandissent des pancartes « bac noir ».

Les lycéens s’inspirent du modèle des aînés : les étudiants du supérieur.

En effet, quelques mois plus tôt, les étudiants faisaient des blocus pour des raisons similaires, surtout relatives aux conditions dans lesquelles ils étudiaient.

Les lycéens de la même manière enchaînent les blocus contre la présence des épreuves en présentiel.

La question est délicate pour le gouvernement qui ne semble pas savoir sur quel pied danser alors que la jeunesse a ce sentiment croissant d’être les grands perdants de cette crise sanitaire.


Et toi, que penses-tu de ces blocus ? Le bac devrait-il avoir lieu en présentiel ? Est-ce que tu es concerné par cette actu ? Donne-nous ton avis !

Titre ici