Florian Tirana, étudiant à AgroParisTech à lancer une asso étudiante pour répondre à la demande de soutien psychologique


On te contextualise : 


Le soleil s’est remis à briller, les journées sont plus douces et plus longues, mais couvre feu oblige, quoi qu’il arrive, à 18h tu dois rentrer chez toi. 

Tu vis seul, dans ton petit appart, et les soirées sont de loin ce que tu redoutes le plus. 

Comme on te comprend


C’est pour des étudiants comme toi qu’à été créée l’asso Nightline

Pour ceux qui se sentent seuls, ceux qui perdent espoir, ceux que la situation actuelle stressent ou angoissent, ceux qui s'inquiètent pour la suite, bref, ceux qui ont simplement besoin de quelqu’un à qui parler. 


De 21h à 2h30, tu peux appeler la Nightline et parler avec un bénévole formé à l’écoute. Parfois, simplement mettre des mots sur une situation, ça soulage déjà. 


Tu peux retrouver toutes les infos juste ici ,  et voilà les numéros à appeler :

  • Pour Paris : 01 88 32 13 32
  • Pour Lille : 03 74 21 11 11 
  • Pour Lyon : 04 85 30 00 10 
  • Pour Saclay : 01 85 40 20 10 


Si tu n’as personne à qui parler de ta situation, tu peux donc tenter la NightLine. 

Si tu as des amis, de la famille, des proches à qui tu te sens de parler, ça peut aussi être une solution. 

Mais on comprend si tu te sens plus à l’aise de parler avec un inconnu de tout ce qui se passe dans ta tête; au final, peu importe à qui tu parles, tant que tu le fais, que tu mets des mots sur ce qui ne va pas, c’est le premier pas obligatoire si tu veux te sentir mieux. 


Et comme la NightLine est très demandée, si jamais tu n’obtiens pas de réponse dans un moment de détresse, pense à ces numéros : 

  • Santé Jeune (de 9h à 23h) : 08 00 23 52 36 
  • SOS Amitié (24/24H) : 09 72 39 40 50 
  • Ou même Sucide Écoute (24/24H) : 01 45 39 40 00


La situation est difficile pour tout le monde, mais n'oublie pas que comme tout, elle est temporaire. De super initiatives comme la NightLine ou Soutien Étudiant sont là pour t’aider à traverser cette période. 


Tu n’es jamais vraiment seul, c’est ça notre good news de la semaine.

Il y aura toujours quelqu’un à qui parler.


Titre ici