Vendredi 23 avril 2021

Et si le télétravail, c'était pour toujours ?


Avec la crise du covid, le télétravail est la nouvelle forme de travail plébiscitée, comme tu le sais déjà.

Et si, plus tard, tu n’étais qu’en télétravail


Suite au premier confinement où le télétravail a été indispensable pour maintenir un semblant d’activité, on insiste désormais sur la nécessité du télétravail pour sortir de la crise sanitaire. En France, le gouvernement incite toute entreprise qui le peut à travailler en télétravail à 100%. Pour les salariés, il est possible d’aller un jour par semaine, voire deux, sur leur lieu de travail. Le télétravail répondrait donc au besoin de contrer une crise sanitaire, mais il y a bien d’autres aspects qui se dégagent de cette nouvelle manière de travailler.


Le télétravail a donné de nouvelles idées, et notamment dans le monde de la technologie. Le milieu de la technologie encourage cette pratique, en faisant de la distanciation physique son fond de commerce. 

Par exemple, Jack Dorsey, patron de la plateforme Twitter, a proposé à ses salariés du télétravail à vie. Beaucoup de travailleurs trouvent que le télétravail leur a permis de passer plus temps avec leur famille, plus de temps à prendre soin d’eux et de leur maison, en somme le télétravail est un gain de temps. Bien qu’il réduise considérablement la vie sociale au travail, la vie sociale extérieure au lieu de travail est elle en augmentation. Cependant, le télétravail fragilise la relation de l’employé avec son patron qui ne se voient plus, rendant plus facile le licenciement. Uber a, par exemple,  licencié via une vidéo-conférence 3500 personnes en 3 minutes. Le télétravail favorise la flexibilité, mais réduit l’intégration professionnelle. 


Le télétravail a, bien évidemment, un impact psychologique. En réduisant la vie sociale au travail, les travailleurs se retrouvent isolés. La baisse des interactions avec ses collègues, ou avec les élèves en cours, est propice chez certaines personnes au développement d’un sentiment de solitude et de symptômes de stress. Ainsi, si le télétravail devient la nouvelle manière de travailler, il est nécessaire de trouver des mesures pour protéger les salariés. 


De plus, le télétravail a un impact sur l’environnement. Le télétravail diminue les déplacements entre le lieu de travail et chez soi. Pour se rendre au travail, ou à l’université, beaucoup utilisent leur voiture ou scooter. En

travaillant depuis chez soi, la pollution a nettement diminué.

De l'autre côté, les échanges numériques sont également polluant, il y a donc encore un équilibre à trouver à ce niveau.


Donc avec l’augmentation du télétravail, ce sera peut-être la norme de travailler depuis chez soi, avec d’ici là, sans doute, de nouvelles mesures palliant aux problèmes énoncés plus tôt.


On avait publier un podcast dans lequel un DRH nous racontait comment ils sont passés en 100% distanciel dans sa boîte si ça t’intéresse.


Et toi que penses-tu du télétravail ? Penses-tu que cette manière de travailler est le futur des jeunes ? 


Titre ici